1. Qu’est-ce que PUMA?
  2. Combien payez vous?
  3. Comment postuler pour PUMA

3.1. Qu’est-ce que la «Protection Universelle Maladie (PUMA)»?

Depuis le 1er janvier 2016, la France dispose d’un système universel de soins de santé, appelé Protection Universelle Maladie (PUMA).

Dans la pratique, un système universel est en place depuis 2000, mais il n’est pas unifié, ce qui oblige les ménages à modifier leur régime d’assurance en cas de changement majeur de la situation familiale ou professionnelle. Cela pourrait entraîner une perte temporaire de la couverture maladie.

La réforme a donc vraiment porté davantage sur la continuité de la couverture maladie.

Comme l’a déclaré la ministre de la Santé, Marisol Touraine: « Il ne s’agit pas de créer un nouveau droit mais de garantir les droits existants. Nous facilitons la vie de millions de Français qui doivent engager des démarches administratives alors que ces droits leurs sont acquis. « 

le Couverture Universelle Maladie (CMU), qui protégeait auparavant ceux qui n’étaient pas couverts par des régimes d’emploi / d’entreprise, a été aboli.

PUMA accorde désormais un droit automatique et continu aux soins de santé en France à ceux qui résident légalement dans le pays, et sans nécessiter de formalités administratives en cas de changement de circonstances.

Cela signifie, par exemple, que pour ceux qui détenaient auparavant leur couverture maladie auprès de la CMU, il n’est plus nécessaire de demander un renouvellement chaque année.

La détermination de votre charge d’affiliation à PUMA, appelée Cotisation Subsidaire Maladie (CSM) est simplement extrait de votre déclaration de revenus, bien que, comme nous le montrons dans les pages suivantes, peu de ménages paient réellement la charge, en raison des exemptions qui s’appliquent.

le CMU-Complémentaire, pour les personnes à faible revenu qui ne paient pas de frais reste en place, même si on l’appelle désormais Complémentaire Santé Solidaire (CSS).

En ce qui concerne les expatriés, l’accès au système des préretraités est complexe, comme vous pouvez le lire sur la Caisse maladie des préretraités en France.

Les expatriés retraités de l’EEE qui sont couverts par une assurance maladie via leur S1 ne font pas partie de PUMA, car ils sont couverts directement par leur pays d’origine, la gestion de leur couverture étant assurée par l’autorité sanitaire locale (CPAM). Ils ne paient pas de frais PUMA.

Il en va de même pour les bénéficiaires de prestations d’invalidité de longue durée de leur pays d’origine et les travailleurs frontaliers, s’ils détiennent un certificat S1.

Si vous n’êtes pas membre de l’EEE, pour demander PUMA, vous devrez prouver que vous avez le droit de vivre en France grâce à un permis de séjour (carte de séjour).

Le droit d’accès a toujours dépendu d’une résidence légale d’une durée d’au moins trois mois, bien qu’une règle de résidence de cinq ans demeure en vigueur pour les retraités anticipés de l’EEE.

Comme l’indique la réglementation: «La Puma ne modifie pas les dispositions règlementaires applicables applicables aux migrants qu’ils sont permanents ou du passage pour l’UE / EEE ou la Suisse ou non-EEE. ‘

3.2. Membres de la famille

Les changements de PUMA incluent une altération de la base selon laquelle les individus sont enregistrés dans le système de santé.

Jusqu’ici, les conjoints et autres membres de la famille étaient attachés au régime d’assurance de leur partenaire en tant que «personne à charge» afin d’obtenir leur couverture maladie.

Ce système de ‘ayant droits»a été abolie par PUMA, de sorte que toutes les personnes éligibles ont obtenu un droit individuel aux soins de santé qu’elles conserveront toute leur vie.

Cela améliore considérablement le statut et les droits des conjoints / partenaires civils économiquement inactifs.

Néanmoins, ce changement signifie que le conjoint économiquement inactif d’un propriétaire d’entreprise ou d’un salarié en France doit désormais faire sa propre demande de soins de santé, plutôt qu’en tant que personne à charge de son partenaire, un problème que nous avons examiné dans notre article de la Newsletter. Accès aux soins de santé pour les résidents de l’EEE.

Les membres de la famille à charge de ceux qui ont un certificat d’exemption S1 n’ont pas perdu leurs droits d’attachement S1, et ils ne les perdront pas non plus à l’avenir.

En effet, la nouvelle loi exclut spécifiquement de PUMA les bénéficiaires d’une pension étrangère qui obtiennent leur couverture d’assurance maladie dans leur propre pays d’origine.

L’article 160-6 du Code de la sécurité sociale déclare que parmi les exclus:

« Les personnes titulaires d’une pension étrangère qui ne bénéficient pas par ailleurs d’un avantage viager d’un régime obligatoire de sécurité sociale français lorsque, en application d’un règlement européen ou d’un accord international, le prix en charge de leurs frais de santé ainsi que de ceux des membres de leur famille qui résident avec elles la relève du régime étranger qui sert la pension. « 

Cette clause n’est qu’une formalité juridique, de sorte que les ménages S1 ne paient pas de charges au système de santé français. Ils sont également exonérés de charges sociales sur leur pension.

En conséquence, ceux qui détiennent un certificat d’exemption S1 ne seront nominalement affiliés à PUMA (à des fins d’administration), que les règlements européens leur accordent, ainsi qu’aux membres de leur famille, le droit à une couverture santé via le certificat.

Dans le cadre d’une enquête concernant notamment les expatriés britanniques, la sécurité sociale française nous a indiqué que: «La cotisation PUMa ne s’applique pas aux personnes bénéficiant exclusivement d’une pension de retraite britannique, résidant en France et n’exerçant pas en parallèle aucune activité professionnelle, à condition que celles-ci puissent justifier par la fourniture du formulaire S1 qu «ils relèvent du régime».

Dans le cas des personnes à charge existantes non couvertes par un S1, la loi stipule qu’il n’y aura aucun changement à leurs dispositions, dont le statut actuel est protégé jusqu’en 2020, date à laquelle elles auront une couverture à part entière.

Les membres de la famille adultes à charge peuvent, s’ils le souhaitent, s’inscrire avant cette date, mais il n’y a aucune obligation de le faire.


Suivant: PUMA Charge

Retour: Obtenir une couverture santé en France




Article Similaire
Latest Posts from AUDIKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *