Anglophones? Si vous avez besoin d’informations sur vos droits à l’assurance maladie en France, appelez la ligne de conseils spéciale fournie par Ameli:

  • 0 811 36 36 46

    depuis la France (prix d’un appel local depuis une ligne fixe)

  • 0033 811 36 36 46

    depuis d’autres pays (les tarifs varient selon les opérateurs).

I. Si vous êtes citoyen / résident d’un État membre de l’UE, d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège ou de Suisse

Si vous êtes assuré (ou un bénéficiaire de l’assuré) dans le cadre du système de sécurité sociale d’un État membre de l’UE, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège ou la Suisse, vous pouvez être couvert pour tous les soins de santé médicalement nécessaires que vous recevez lors de votre visite en France, indépendamment du fait que vous travaillez, êtes sans emploi, résident ou retraité.

A. Droit aux soins médicaux en France avec la carte européenne d’assurance maladie

Cadre législatif:

  • art. 19 du règlement (CE) no 883/2004
  • art. 25 du règlement (CE) no 987/2009
  • art. 27, paragraphe 1, du règlement (CE) no 883/2004

Avant votre départ, vous devez demander la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) auprès de votre caisse d’assurance maladie locale.

La carte vous garantit l’accès aux soins de santé en France sans avoir à effectuer de formalités auprès des autorités locales françaises. En ce qui concerne les services fournis, vous serez traité de la même manière que toute personne couverte par le système public français.

NB: Si votre CEAM est perdue ou volée pendant que vous êtes à l’étranger, ou si votre carte n’a pas été émise avant votre départ pour la France, votre caisse d’assurance maladie locale peut vous délivrer un « Certificat provisoire de remplacement de la CEAM » (PRC). Ce document fournit la même couverture que la CEAM, mais pour une durée limitée.

Utilisation de la CEAM en France

Les avantages en nature comprennent les soins médicaux, les médicaments, les soins dentaires et les prothèses, l’hospitalisation, les analyses et examens de laboratoire ou le transport.

Soins médicaux et dentaires

Avant de prendre rendez-vous avec un médecin ou un dentiste, assurez-vous qu’ils sont conventionnés. Les praticiens conventionnés se répartissent en 2 catégories:

  • Conventionné (Secteur 1): Le praticien adhère pleinement à l’accord national entre les praticiens et la sécurité sociale française et perçoit le taux officiel de sécurité sociale.
  • Conventionné (Secteur 2): Le praticien adhère à l’accord national entre les praticiens et la sécurité sociale française sauf en ce qui concerne les honoraires et est libre de fixer ses propres tarifs.

Dans les deux cas, la CPAM locale (ou CGSS) remboursera une partie fixe du taux officiel de sécurité sociale.

En tant qu’assuré non résident dans un autre État, vous n’êtes pas soumis aux lois françaises du «parcours de santé» qui obligent les patients à désigner un médecin traitant (médecin de soins primaires) auprès de qui ils doivent obtenir une référence avant de consulter un spécialiste. Pour prouver que le parcours de santé ne vous concerne pas et éviter de payer des frais supplémentaires, vous devez montrer au médecin (médecin généraliste ou spécialiste) votre carte européenne d’assurance maladie ou votre certificat de remplacement provisoire.

Vous payez directement le médecin et ce dernier remplira un feuille de soins (formulaire de traitement) et une prescription si nécessaire.

Comme le parcours de soins ne s’applique pas aux non-résidents, vous pouvez consulter un spécialiste directement sans obtenir d’ordonnance d’un médecin généraliste.

Les services paramédicaux fournis par des professionnels paramédicaux (infirmières, physiothérapeutes, etc.) sont couverts s’ils sont prescrits par un médecin.

Médicaments

Vous pouvez obtenir vos médicaments auprès de n’importe quel pharmacien (pharmacie) sur présentation feuille de soins et la prescription du médecin. Le prix du médicament sera imprimé sur le feuille de soins que le chimiste vous rendra avec l’ordonnance. Vous payez le chimiste directement.

Transport

Si vous devez voyager pour recevoir des soins médicaux, le système d’assurance maladie couvrira dans certains cas les frais de transport prescrits par un médecin.

Hospitalisation

Appelez le 112 si vous avez besoin de services d’urgence.

Si vous êtes admis à l’hôpital en cas d’urgence, vous devez présenter votre carte européenne d’assurance maladie ou votre certificat de remplacement provisoire au service des admissions de l’hôpital. Il peut également vous être demandé de présenter votre passeport ou tout autre document d’identité valide.
En dehors des hospitalisations d’urgence, vous pouvez demander un traitement dans l’établissement public ou privé de votre choix.

Si vous voyez un médecin avant d’être hospitalisé, votre praticien peut recommander un établissement qui répondra à vos besoins, en tenant compte de la qualité des soins.

Il est conseillé de vérifier les tarifs de l’hôpital que vous envisagez ainsi que les montants qui vous seront remboursés car certains établissements facturent des frais supplémentaires qui ne sont pas couverts par la sécurité sociale française. Sachez également qu’il existe quelques cliniques non conventionnées; c’est-à-dire qui ne respectent pas l’accord national entre les praticiens et le système national de soins de santé. Vous pouvez consulter le site Web Annuaire santé pour localiser un établissement et trouver des informations sur ses tarifs.

En règle générale, la Caisse couvrira directement 80% de vos frais d’hospitalisation (100% dans certaines situations). Dans ce cas, et si vous avez présenté votre CEAM ou un certificat de remplacement provisoire lors de votre admission, vous n’aurez pas à payer d’avance. Vous ne serez responsable que du copaiement, qui est de 20% si vous avez une couverture de 80%, plus des frais de 20 € pour chaque jour d’hospitalisation. Si vous avez une couverture à 100%, vous devrez payer les frais journaliers de 20 €. Si vous payez d’avance, vous devrez faire une demande de remboursement en soumettant votre «bulletin de sortie» (preuve d’hospitalisation que vous recevrez à la sortie) à la caisse d’assurance maladie locale qui couvre les zone géographique dans laquelle vous avez été hospitalisé.

N.B. Quel que soit votre taux de couverture, les éventuels frais supplémentaires (chambre privée, téléphone, télévision, etc.) ne seront pas remboursés par le système de santé français.

Les soins médicaux extensifs d’un montant de 120 euros ou plus, ou les interventions affectées d’un coefficient de 60 ou plus, sont remboursés à 100%. Cependant, vous devrez payer une redevance forfaitaire de 24 euros pour une ou plusieurs procédures effectuées par le même praticien lors d’une seule visite, quel que soit le coût réel de la procédure. Ce ticket modérateur de 24 euros s’applique que la procédure soit réalisée dans un cabinet médical ou à l’hôpital.

Certaines personnes bénéficiant d’une couverture à 100% peuvent être exemptées du paiement de l’un ou des deux de ces frais fixes (ceux bénéficiant d’une couverture CMU-C, les patients atteints d’une maladie de longue durée, d’une maladie liée au travail ou d’un accident du travail et les femmes enceintes de 6e mois de grossesse).

Si vous êtes admis dans un service psychiatrique d’un hôpital, les frais d’hospitalisation sont de 15 € par jour.

Les frais d’hospitalisation journaliers ne sont pas remboursés par la mutuelle française. Ils peuvent cependant être couverts par votre mutuelle ou autre assurance complémentaire.

Maladies chroniques ou préexistantes

Si vous avez besoin d’une dialyse rénale ou d’une oxygénothérapie pendant votre séjour, vous devez prendre rendez-vous avec un centre spécialisé local avant de venir en France.

B. Remboursement

Une fois que vous avez daté et signé la feuille de soins, vous devez envoyer le formulaire à la CPAM locale (ou CGSS), accompagné de l’ordonnance et d’une copie de votre carte européenne d’assurance maladie ou de votre certificat de remplacement provisoire. Vous devez également remplir la feuille de soins avec votre adresse permanente et indiquer vos coordonnées bancaires (nom de la banque, adresse, code SWIFT, numéro de compte et IBAN ou BIC).

Il existe au moins une CPAM dans chaque département français (ou CGSS pour les départements d’outre-mer). Vous pouvez déterminer à quelle CPAM ou CGSS demander votre remboursement en effectuant une recherche département par département sur le site de la CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Salariés).

Le système de santé français ne prend généralement pas en charge la totalité du coût du traitement. Une partie du coût, appelée ticket modérateur, est supporté par le patient lui-même. Divers autres frais sont également à votre charge:

  • Un ticket modérateur de 1 € pour une visite ou une intervention effectuée par un médecin généraliste ou spécialiste, ainsi que pour les examens radiologiques et les tests de laboratoire (les jeunes de moins de 18 ans et les femmes de 6 mois ou plus de grossesse sont exonérées) . Ces frais ne peuvent pas dépasser 4 € par praticien ou laboratoire au cours d’une même journée.
  • Des frais pour les services paramédicaux fournis par des professionnels paramédicaux (infirmières, physiothérapeutes, etc.) ainsi que pour les médicaments et le transport en vue de recevoir des soins médicaux:
    • 0,5 € par médicament
    • 0,50 € par intervention paramédicale jusqu’à un maximum de 2 € pour une journée pour un professionnel de santé
    • 2 € pour le transport pour un traitement médical jusqu’à un maximum quotidien de 4 € par jour et par transporteur *.

Pour les interventions médicales ou chirurgicales extensives d’un coût supérieur à 120 €, le taux de remboursement est de 100%, avec un forfait de 24 € (ticket modérateur) à la charge du patient. Ce ticket modérateur s’applique quel que soit le coût de l’intervention et qu’elle soit réalisée dans un cabinet médical ou à l’hôpital.

Les honoraires des médecins et dentistes sont remboursés à 70% du taux officiel de sécurité sociale. A titre indicatif, le taux officiel de sécurité sociale est de 25 € pour un rendez-vous avec un médecin généraliste ou un spécialiste. Pour une visite chez un médecin généraliste par exemple, le Fonds remboursera 16,50 € et vous couvrirez les 8,50 € restants. Le montant remboursé tel qu’indiqué sur la déclaration de remboursement est le montant payable après déduction du ticket modérateur et 1 € de charge.

Le coût des tests et analyses de laboratoire est remboursé à 60% du taux officiel de sécurité sociale. Une charge de 1 € par procédure de laboratoire (jusqu’à 4 € par jour et par laboratoire) sera déduite du montant total remboursé.

Les honoraires facturés par les professionnels paramédicaux sont remboursés à 60% du taux officiel de sécurité sociale. Une charge de 0,5 € par intervention paramédicale (jusqu’à un maximum journalier de 2 € pour les prestations fournies au même patient par le même professionnel de santé) sera déduite du montant total remboursé.

Pour le transport pour les soins et traitements médicaux, 65% du coût est remboursé. Une charge de 2 € par trajet (jusqu’à un maximum de 4 € par jour et par transporteur) sera déduite du montant total remboursé.

Les médicaments sont remboursés lorsqu’ils sont prescrits par un médecin et inclus dans la liste positive des produits pharmaceutiques remboursables. Les taux de remboursement sont de 15%, 30%, 65% ou 100% du prix de vente ou du prix de référence des médicaments inclus dans les groupes génériques à prix de référence:

  • 100% pour les médicaments considérés comme non substituables à des affections graves et invalidantes,
  • 65% pour les médicaments à valeur thérapeutique élevée ou significative (SMR),
  • 30% pour les médicaments à valeur thérapeutique modérée (SMR),
  • 15% pour les médicaments à faible valeur thérapeutique (SMR).

Les frais de 0,50 € par médicament seront déduits du montant remboursé.

C. Si un congé de maladie vous est prescrit pendant votre séjour en France

Cadre législatif:

  • l’article 21 du règlement (CE) no 883/2004
  • article 27 du règlement (CE) no 987/2009

Si vous devenez incapable de travailler pendant vos vacances en France, vous devez obtenir un formulaire de congé médical de 3 feuilles auprès d’un médecin agréé en France. Après avoir rempli le formulaire de congé de maladie, vous devez envoyer les 2 premières feuilles à l’institution compétente de votre pays et la troisième à votre employeur ou aux services de l’emploi pour l’informer de votre incapacité.

Si vous êtes admis à l’hôpital, le service des admissions de l’hôpital vous remettra un bulletin de situation (rapport de situation) qui fera également office de certificat de congé de maladie. Lorsque vous sortirez de l’hôpital, leur service administratif vous donnera un bon de sortie (autorisation de sortie) et le congé de maladie (bulletin de situation) ne sera plus valide. Si nécessaire, le médecin de l’hôpital ou le médecin généraliste délivrera un nouveau certificat de congé de maladie.

Vous pouvez télécharger le formulaire de congé médical – le premier ou une prolongation (prolongation) – ainsi que les instructions, sur le site de la CNAMTS (ameli).

Les indemnités de maladie auxquelles vous avez droit seront déterminées et payées directement par la caisse à laquelle vous appartenez dans votre pays de résidence.

II. Si votre pays d’origine a signé un accord bilatéral de sécurité sociale avec la France

Algérie • Andorre • Bénin • Bosnie Herzégovine • Cap-Vert • Gabon • Jersey • Macédoine • Mali • Maroc • Monaco • Monténégro • Niger • Nouvelle-Calédonie • Polynésie française • Québec • Serbie • Togo • Tunisie • Turquie • Turquie

III. Si vous venez d’un pays non mentionné ci-dessus

Demandez au système de sécurité sociale de votre pays d’origine si et dans quelle mesure il couvre les frais de santé encourus à l’étranger. Il est conseillé aux visiteurs de souscrire une assurance privée pour couvrir tous les frais de santé que vous pourriez encourir en France. Une assurance maladie privée est requise pour les demandeurs de visa touristique.

Article Similaire
Latest Posts from AUDIKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *