MANILLE – Le gouvernement Duterte est maintenant un pas de plus vers la promotion des droits et la fourniture d’avantages supplémentaires aux travailleurs des médias, a déclaré mardi le secrétaire du Bureau présidentiel des opérations de communication, Martin Andanar.

Andanar a publié la déclaration en se félicitant de l’approbation du projet de loi sur le bien-être des travailleurs des médias en troisième et dernière lecture à la Chambre des représentants.

«Nous nous félicitons de l’adoption du projet de loi sur le bien-être des travailleurs des médias lors de sa troisième et dernière lecture à la Chambre des représentants, car cela nous rapproche de la réalisation d’une loi qui offre une protection et des avantages supplémentaires aux membres des médias», a-t-il déclaré dans une déclaration.

Environ 218 membres du Congrès ont voté lundi en faveur de l’adoption du projet de loi 8140 ou du projet de loi sur le bien-être des travailleurs des médias.

Le HB 8140, rédigé par Niña Taduran, représentante d’ACT-CIS, vise à améliorer la protection, la sécurité et les avantages des travailleurs des médias.

Andanar a loué Taduran et les législateurs qui ont voté en faveur du projet de loi sur le bien-être des travailleurs des médias.

«Le PCOO considère l’adoption de ce projet de loi par le HOR comme une évolution positive, notre bureau faisant partie de ceux qui ont poussé à son adoption rapide. Grâce à ce projet de loi, les travailleurs des médias bénéficieront d’une protection, d’une sécurité et d’avantages accrus. Il garantira également la sécurité de l’emploi des travailleurs des médias après la période de travail probatoire de six mois de service continu », a-t-il déclaré.

Andanar a déclaré qu’à l’instar de la liberté d’information et du groupe de travail présidentiel sur la sécurité des médias, la mesure proposée servirait de mécanisme supplémentaire qui contribuera «à atteindre davantage l’objectif du président Rodrigo Roa Duterte de protéger et de promouvoir le bien-être des travailleurs des médias».

«Notre effort continu pour aider à faire passer le projet de loi est un autre témoignage de la volonté de l’administration Duterte de protéger et de faire respecter les droits, le bien-être et la sécurité des travailleurs des médias», a déclaré Andanar.

La loi proposée sur le bien-être des travailleurs des médias vise à garantir que les travailleurs des médias reçoivent, au minimum, les salaires, indemnités et avantages prévus par la loi aux travailleurs.

En vertu du projet de loi, les travailleurs des médias seront couverts par le système de sécurité sociale, le fonds mutuel de développement du logement ou le fonds Pag-IBIG, et la Philippine Health Insurance Corp.

Les employeurs doivent également fournir une couverture d’assurance supplémentaire aux travailleurs des médias, y compris une prestation de décès de 200 000 PHP, une prestation d’invalidité de 200 000 PHP et une prestation d’assurance médicale de 100 000 PHP.

Le projet de loi garantit également l’inamovibilité des travailleurs des médias après la période d’essai de six mois de travail continu.

La mesure désigne également le Département du travail et de l’emploi (DOLE) comme agence chargée de contrôler le respect des dispositions du projet de loi.

En vertu du HB 8140, le DOLE est également mandaté pour créer un Conseil tripartite des médias d’information qui entendra les préoccupations des travailleurs des médias et des entreprises, réglera leurs conflits et convenira de politiques mutuellement avantageuses pour l’industrie des médias. (PNA)





Source link

, , , , , , , , , ,
Article Similaire
Latest Posts from AUDIKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *