Allègement ITR pour les seniors

Image représentative

New Delhi: Le budget présenté le 1er février 2021 a proposé l’exonération des seniors du dépôt de la déclaration de revenus (RTI) sous réserve du respect de certaines conditions. Comprenons quelle est la proposition et si elle fonctionnera vraiment comme prévu.

Relief proposé pour les personnes âgées

À l’heure actuelle, selon les critères de revenu, chaque personne doit produire son RTI si l’ensemble de ses revenus provenant de toutes les sources dépasse la limite d’exemption de base. À cette fin, le revenu à considérer est la somme de tous les revenus avant de bénéficier de diverses déductions. Les principales déductions de ce type sont celles disponibles en vertu de la section 80 C pour divers investissements et dépenses, de la section 80 D pour l’assurance maladie et de la section 80 TTA et 80 TTB pour les non-seniors et les personnes âgées respectivement en ce qui concerne les intérêts bancaires.

Aux fins de l’exemption de base, les particuliers ont été divisés en trois catégories. Pour ceux qui ont moins de 60 ans, la limite d’exemption de base est de 2,50 lakh. Pour ceux qui ont terminé 60 ans mais n’ont pas encore terminé 80 ans, c’est Rs. 3 lakhs et pour ceux qui ont déjà accompli 80 ans, c’est 5 lakhs.

Le budget a créé une autre catégorie de personnes âgées, à savoir les personnes âgées de plus de 75 ans, aux fins d’octroyer une exemption de dépôt du RTI. L’exonération sera disponible si leurs revenus ne comprennent que des intérêts et une pension. En outre, les revenus d’intérêts de ces personnes âgées ne devraient provenir que de la même banque qui verse la pension. L’exemption du dépôt du RTI n’est pas automatique. La personne âgée devra fournir une déclaration à la banque concernée avec le détail des différentes déductions dont il dispose, au titre des investissements réalisés et des dépenses engagées. La banque déduira alors le montant approprié de la taxe après avoir pris en compte les déductions disponibles et la remise de taxe disponible en vertu de l’article 87A jusqu’à Rs. 12 500 / – dans le cas où le revenu imposable ne dépasse pas 5 lakh roupies.

Le programme réussira-t-il?

Ainsi, d’après les conditions prescrites, il apparaît que le gouvernement a externalisé la tâche de s’assurer que l’impôt approprié des personnes âgées est collecté aux banques. Cela augmentera inutilement le fardeau de la conformité des banques.

Tous les contribuables qui ont des revenus de pension et d’intérêts ne doivent déposer que le formulaire ITR 1 le plus simple, ce qui, je pense, revient presque à soumettre la déclaration et les détails aux banques. Ainsi, au lieu de créer cette nouvelle catégorie, le gouvernement aurait pu assouplir les conditions de diffusion en ligne du RTI par cette catégorie de contribuables et leur permettre de produire des déclarations sur papier. Dans une telle situation, le fardeau de la conformité serait resté le même pour les seniors.

En ce qui concerne le nombre de contribuables qui seront couverts par ce régime, je ne pense pas qu’un nombre significatif sera couvert par le régime proposé en raison des conditions de la composition des revenus. Comme les dépôts bancaires à taux fixe n’offrent pas d’intérêt attractif, les seniors sont obligés d’investir une partie de leur argent dans divers régimes où le rendement offert est relativement plus élevé comme Senior Citizen Saving Scheme, Pradhan Mantri Vaya Vandana Yojana, les obligations d’épargne à taux variable RBI, etc. Afin de diversifier leur risque, les seniors qui mettent tout leur argent en dépôts bancaires à terme, ne le placent pas uniquement auprès d’une seule banque et cela aussi avec la banque qui débourse leur pension. Les seniors investissent également dans des actions, des fonds communs de placement et auprès d’entreprises sous forme de dépôts à terme.

Je n’arrive pas à comprendre pourquoi le gouvernement a dû créer une catégorie supplémentaire de personnes âgées en plus des deux déjà existantes. Je ne suis pas non plus en mesure de comprendre la raison pour laquelle j’ai fixé l’âge de 75 ans pour pouvoir prétendre à cette prétendue prestation. Le gouvernement aurait pu simplement rendre le régime applicable à toutes les personnes âgées satisfaisant aux conditions prescrites au lieu de créer une catégorie supplémentaire de contribuables individuels.

Au lieu de cette disposition, le gouvernement aurait simplement pu exempter toutes les personnes âgées de l’obligation de déposer leur RTI si leur seule source de revenu est les intérêts et les pensions et qu’elles n’ont pas d’autre obligation fiscale après avoir pris en compte le montant de l’impôt, le cas échéant, déduits sur leur pension et intérêts.

J’estime que le gouvernement complique inutilement les choses en introduisant de telles dispositions qui ne profiteront pas à un nombre important de contribuables et augmenteront plutôt le fardeau de l’observation pour les banques.

(L’auteur est un expert en fiscalité et en investissement et peut être joint sur jainbalwant@gmail.com et @jainbalwant sur Twitter.)

Balwant Jain est un contributeur invité. Les opinions exprimées sont personnelles.





Source link

, , , , , , , , ,
Article Similaire
Latest Posts from AUDIKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *