Il y a un certain nombre de personnes qui se présentent pour un siège à l’Assemblée législative du Maine qui se sont engagées à lutter pour un changement progressif. Maine People’s Alliance (dont Balise est un projet) a approuvé cinq candidats dans des courses à travers l’État qui seront sur le bulletin de vote lors de la prochaine primaire du 14 juillet.

À partir du 8 juin, la MPA a invité tous les candidats à la législature à remplir des questionnaires leur demandant leur soutien pour les questions de politique, allant de la justice raciale à l’équité fiscale en passant par l’énergie propre. Au cours du mois, des groupes de volontaires et de stagiaires de l’AMP ont eu des entretiens avec les répondants pour évaluer davantage leur engagement en faveur de la justice raciale et sociale. Lors d’une réunion le 24 juin, les recommandations ont été présentées aux membres du conseil d’administration de tous les bénévoles de la MPA, qui ont voté sur qui approuver à l’élection primaire.

Le résident de Lewiston, Jim Parakilis, membre de longue date de l’AMP, dirige le comité qui supervise le processus d’approbation.

«Nous recherchons des valeurs autant que nous recherchons un soutien sur des questions ou des factures particulières, nous avons donc posé des questions sur un large éventail de questions», a-t-il déclaré. «Par exemple, ce que les candidats feraient de la justice raciale, qui s’est avérée vraiment opportune cette année.»

Chaque élection est importante, a déclaré Parakilis, mais la prochaine législature sera obligée de lutter contre l’impact de la pandémie et « devra faire face à des questions très difficiles de fiscalité et de financement ».

Ils seront également chargés de décider des districts pour les sièges législatifs. «Les districts doivent être aussi égaux que possible en termes de population», a-t-il déclaré. «Qui est élu à l’Assemblée législative est crucial pour déterminer comment ce processus se déroule.»

Amy Roeder

Quartier des maisons 125, Bangor

Amy Roeder a déclaré, comme tant d’autres, qu’elle avait été inspirée à se présenter après les élections de 2016.

«En tant que personne qui a déjà occupé quatre emplois pour payer les factures, quelqu’un qui est resté sans assurance maladie pendant sept ans et quelqu’un qui a passé des soirées et des week-ends à ramasser des canettes en aluminium dans des fossés avec mes parents pour collecter des fonds pour mes études collégiales, j’ai vécu bon nombre des mêmes difficultés que les citoyens de la classe ouvrière et de la classe moyenne sont confrontés », a-t-elle déclaré. Roeder travaille actuellement en tant que professeur auxiliaire à l’Université du Maine, où elle enseigne le théâtre et le théâtre, ainsi qu’en tant qu’étudiante au programme de maîtrise en administration des affaires de l’université. Elle se présente contre Kenneth Huhn pour la nomination démocrate au siège actuellement détenu par la députée démocrate sortante Victoria Kornfield.

Lorsqu’on lui a demandé à quoi elle donnerait la priorité si elle était élue à l’Assemblée législative du Maine, Roeder a déclaré que tant de questions qui préoccupent ses électeurs – soins de santé abordables, large bande à bas prix, économie, environnement, justice et équité raciales, droits reproductifs – «sont interreliés et l’amélioration d’un domaine peuvent déclencher un effet domino du changement, dont j’espère faire partie à Augusta. »

Par exemple, Roeder a souligné la récente campagne Renew New England sur le climat et les emplois verts. «Je pense qu’il est important de rappeler aux gens que le vert peut signifier des emplois, le vert peut signifier des progrès vers la justice raciale, le vert peut signifier mieux prendre soin de notre population vieillissante», a-t-elle déclaré.

« En fin de compte, mes priorités seront toujours axées sur les gens de mon district, pas sur les sociétés ou les intérêts spéciaux », a ajouté Roeder.

Peter Bourgelais

Maison District 112, Kingfield

Peter Bourgelais, homesteader de Phillps et programmeur de jeux vidéo, a déclaré qu’il se présentait pour représenter House District 112 afin de créer de l’espoir et des opportunités pour des communautés comme la sienne.

Bourgelais, qui préside actuellement le Phillips Planning Board, a déclaré qu’il était motivé à se présenter après avoir assisté au déclin de sa ville et d’autres régions rurales du Maine. Il a dit qu’il savait que cette tendance ne se poursuivrait que « si nous continuons d’élire les mêmes politiciens qui poussent les mêmes politiques régressives qui ne font qu’enrichir les élites riches ».

Ayant auparavant travaillé pour des organisations Internet ouvertes et maintenant en tant que programmeur chez Peace Island, un développeur de jeux vidéo basé à Portland, les passions de Bourgelais l’ont amené à organiser le Meetup Maine Video Game Developers et à plaider pour des politiques telles que l’augmentation de la part des coûts de l’État d’un large bande plus large. accès.

Bourgelais a également déclaré que s’il était élu, il ferait pression pour la création d’un service public appartenant aux consommateurs, qui, selon lui, « sera vital pour assurer la transition énergétique propre que l’État doit effectuer dès que possible ».

Il a également déclaré qu’il serait important de s’assurer que toute réduction budgétaire en réponse à la récession imminente à la suite de la pandémie « impacte le Mainer moyen le moins possible, en particulier en ce qui concerne les soins de santé et l’éducation ».

Bourgelais soutient également la fermeture du Centre de détention pour jeunes de Long Creek et a déclaré que, bien que son district ne soit pas racialement diversifié, la justice raciale est une priorité.

« Je suis malade et fatigué des riches blancs opposant les Mainers blancs pauvres aux Mainers de couleur pour empêcher tout le monde », a-t-il déclaré. «Nous n’atteindrons jamais la justice économique dans ce pays sans réaliser également la justice raciale.»

Bourgelais se présente contre Cynthia Soma-Hernandez pour le siège actuellement détenu par le républicain républicain Thomas Skolfield.

Corrine Perreault

Maison District 49, Brunswick

Corrine, ou Corey, Perreault, ancienne membre du conseil scolaire et résidente à vie de Brunswick, a déclaré qu’elle se présentait pour House District 49 parce que «j’aime ma communauté et mon État d’origine, et je suis déterminé à aider les deux à être le meilleur possible.»

«J’ai fait du bénévolat des centaines d’heures dans les écoles, pour la ville et dans tout l’État», a déclaré Perreault. «Je vis selon la devise que nous sommes à notre meilleur lorsque nous travaillons pour nous entraider.»

En plus d’être copropriétaire de Perreault & Daughters Construction avec son mari John, Perreault a travaillé en étroite collaboration avec le Maine Bureau of Highway Safety en tant qu’instructeur de sécurité des enfants pendant 23 ans, parcourant l’État et la région pour éduquer les premiers intervenants, les fournisseurs de transport, les professionnels de la santé, les fournisseurs de services de garde, les parents, les enfants ainsi que le grand public sur les pratiques de transport sécuritaires.

Perreault a déclaré que ses principales priorités sont de faire pression pour des soins de santé universels et de lutter contre l’insécurité alimentaire. Si elle est élue, elle a déclaré qu’elle se concentrera également sur le rapprochement de l’État du financement de 55% des budgets scolaires, en plaçant le Maine «au premier plan» de la lutte contre la crise climatique, en trouvant des possibilités de recettes publiques inexploitées et en «augmentant les opportunités d’emploi en créant davantage partenariats éducation / entreprise dans davantage de régions de l’État.

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’elle ferait pour faire progresser la justice raciale dans le Maine, elle a répondu: «Nous devons écouter ceux qui sont touchés par le racisme et travailler avec eux pour changer la façon dont ils sont traités dans la société.»

Perreault se présente contre Poppy Arford et Kathy Wilson pour le siège actuellement détenu par le représentant de l’État démocratique Mattie Daughtry.

Robyn Stanicki

Sénat District 11, Belfast

«Souvent, la meilleure façon de comprendre la politique est d’en être affectée négativement», a déclaré Robyn Stanicki, travailleuse sociale et chercheuse clinique, qui se présente pour le siège du Sénat du district 11.

«Pour me comprendre maintenant, il est important de savoir où j’ai été», a-t-elle déclaré. «La pauvreté, les familles d’accueil, la violence domestique, le manque de soins de santé ou de possibilités d’éducation, les enfants ayant des besoins spéciaux et le fait d’être une mère célibataire ne sont que quelques-unes des façons dont je suis en relation avec les autres qui ont du mal.»

Stanicki, qui vit à Belfast, a déclaré qu’il lui a fallu 20 ans pour surmonter bon nombre de ces défis et qu’elle souhaite maintenant utiliser son expérience personnelle et professionnelle pour «représenter les pauvres et les personnes non connectées dans ma communauté». Ses adversaires en primaire sont Glenn «Chip» Curry de Belfast et Charles Pattavina de Winterport.

Elle a dit qu’elle était d’accord avec de nombreuses politiques avancées par la Campagne nationale pour les pauvres, notamment l’élargissement de l’accès à l’éducation, l’élimination des obstacles pour les familles de travailleurs, l’augmentation des transports, de l’Internet et de l’accès aux soins de santé.

Stanicki a passé dix ans à travailler avec l’armée américaine et dans son rôle actuel, elle «aide les médecins à avoir des conversations productives mais difficiles avec leurs patients à propos de la toxicomanie» et coache des équipes axées sur l’amélioration des systèmes de santé – des compétences qui, selon elle, sont applicables à «tout groupe en difficulté pour convenir de la meilleure ligne de conduite », comme l’élaboration des politiques. Elle a également siégé à un certain nombre de conseils et de groupes de travail, notamment avec la Maine People’s Alliance et Maine Equal Justice.

«Nous sommes enfin à l’aube d’un changement réel, significatif et durable. J’espère ramener notre gouvernement à embrasser la volonté de ceux qui répondent aux besoins de tous, quelle que soit leur race ou leur classe, et à réparer les groupes protégés et marginalisés pour tenir compte des conséquences des inégalités systémiques », a-t-elle déclaré. « Ce qui me distingue, c’est que je n’offre pas de platitudes ou le statu quo, mais de vraies solutions que j’ai travaillé dur pour développer de concert avec d’autres qui font ce travail. »

Charles Skold

Maison District 38, Portland

Pour Charles Skold, l’élection de Donald Trump a été un « réveil » du fait que « la lutte pour les valeurs progressistes est loin d’être terminée, et que chacun de nous doit intensifier et rejoindre la lutte de toutes les manières possibles. « 

Pour Skold, qui est originaire de Freeport et est retourné chez lui diplômé de Harvard avec un Master en administration publique et un Master of Theological Studies en 2019, cela s’est traduit par du bénévolat avec de nombreux groupes d’action climatique ainsi que le projet d’aide mutuelle Mainers Together de MPA. Il comprend également maintenant une course à la législature, où il espère utiliser la «fenêtre d’opportunité» offerte par le trifecta démocrate actuel et «se réunir et créer un avenir plus juste et progressif pour nous tous».

Ses adversaires en primaire sont Michael Flaherty et Barbara Wood.

S’il est élu, Skold a déclaré qu’il donnerait la priorité à l’action sur le changement climatique, y compris la réinvention de nos infrastructures de transport public et d’énergie, ainsi que la concentration sur la construction d’un avenir plus juste et égal par des investissements dans le logement abordable, l’éducation publique et un accès équitable au haut débit. l’Internet. »

Il a également déclaré qu’il pensait que le logement est le défi le plus important auquel sont confrontés les individus et les familles du Maine. Quand il était jeune, il a dit que sa famille avait connu l’insécurité du logement pendant trois mois. Finalement, «avoir un environnement de vie stable a fourni les bases d’une vie saine et d’une éducation productive qui m’a permis de grandir et de réaliser mon potentiel», a-t-il déclaré, ajoutant qu’il soutiendrait que les municipalités augmenteraient leur propre taxe de vente au profit de leur fonds de logement abordable.

Pour lutter contre l’injustice raciale dans le Maine, il estime que le programme scolaire devrait couvrir l’histoire du racisme dans l’État et le pays et a déclaré qu’il soutenait la recherche «le rôle de notre État dans la suppression de la richesse générationnelle des personnes de couleur et soutenait une compensation financière pour les victimes de la richesse racialisée le vol et leurs descendants.

Photo: MMatins, Creative Commons via flickr





Source link

, , , , , , , , , ,
Article Similaire
Latest Posts from AUDIKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *