Après avoir remporté le siège du House District 115 par seulement 1 point en 2018, Aloupis a été contraint cette année à regarder vers le bas 1,7 million de dollars dans un blitz publicitaire de fin de cycle au nom de son adversaire démocrate.

Il est parti avec une victoire de 14 points Mardi soir.

« Cela ne fait que vous rendre plus fort », a déclaré Aloupis.

Cette victoire fiscale sur le démocrate Franccesca Cesti-Browne Aloupis est prêt à se détendre à la manière de nombreux gagnants: il se rendra à Disney World dans les semaines à venir, avec sa famille à ses côtés. Comment Aloupis – une solide collecte de fonds à part entière – réussir à grandir sur sa victoire de 2018 malgré cette forte augmentation des dépenses extérieures?

Une réalité est que les républicains ont fait le ménage mardi soir dans le comté de Miami-Dade, et une marée républicaine montante soulève tous les bateaux. Le siège d’Aloupis couvre certaines parties du comté de Miami-Dade, notamment Pinecrest, South Miami et Palmetto Bay.

Aloupis doit également grâce à des conseillers de campagne tels que Alex Miranda de Miranda Advocacy LLC. Alors que Miranda était confiant sur les chances de son gars mardi, les marges finales à travers le comté l’ont même pris au dépourvu.

«Je pense qu’hier a surpris tout le monde, pas seulement moi-même», a déclaré Miranda à Florida Politics.

Cependant, Aloupis n’a pas simplement empêché le succès du parti mardi. Miranda a déclaré que son équipe avait passé au crible les données de la circonscription qui montraient qu’Aloupis surclassait le président. Donald Trump de 9 points à l’intérieur du HD 115.

«Le président a vraiment aidé», a noté Miranda. «Le soutien de la base, le soutien du président ont définitivement fait baisser la participation. Cela était évident. Mais les candidats comptent, et le fait que Vance ait surclassé le président de 9 points en témoigne.

Miranda a également aidé à guider Rep. Ana Maria Rodriguez pour une victoire confortable dans le district 39 du Sénat Mardi soir dans l’une des plus grandes courses de Floride de ce cycle.

«Mes deux clients étaient des militants supérieurs», a déclaré Miranda. «Ce sont de meilleurs politiciens du commerce de détail. Ils sont meilleurs sur la souche. Ils sont meilleurs en matière de politique. Et ils ont en fait fait leurs preuves dans la réalisation des choses, non seulement politiquement mais professionnellement. »

Aloupis a montré son habileté pendant son bref passage à la Chambre. Son travail de jour est avec le Children’s Movement of Florida, un groupe qui cherche à améliorer l’éducation pré-K et à fournir une assurance maladie aux jeunes enfants.

Aloupis a travaillé de l’autre côté de l’allée pour faire avancer les problèmes des enfants. En avril, il a poussé le Bureau de l’éducation préscolaire de l’État à offrir des services de garde aux familles des premiers intervenants et des travailleurs de la santé alors que ces travailleurs ont fait face à la pandémie du COVID-19.

Le titulaire s’est également concentré sur problèmes de changement climatique pendant son séjour à l’Assemblée législative. Lors de la dernière session, Aloupis a soutenu un projet de loi exigeant que les entrepreneurs pour les projets côtiers financés par l’État étudient les effets environnementaux de ces projets avant que la construction ne puisse commencer. La législature a approuvé le projet de loi du Sénat – qui Le gouverneur Ron DeSantis a finalement signé – mais Aloupis a sponsorisé la version House.

Miranda a travaillé comme directrice de campagne pour l’ancien maire de Miami Beach Philippe Levine avant de devenir directeur politique adjoint du Parti républicain de Floride (RPOF). C’est au cours de cette partie de sa carrière, en 2016, qu’il a rencontré Aloupis.

«Je l’ai rencontré le lendemain Mike Bileca a remporté sa troisième campagne de réélection », a déclaré Miranda. «Je travaillais pour le RPOF à l’époque et je suis venu ici pendant les six dernières semaines de l’élection et j’ai essentiellement supervisé Carlos Trujilloles campagnes de Mike Bileca. »

Miranda a déclaré qu’un ami commun l’avait mis en relation avec Vance un jour après les élections générales de 2016, où Bileca s’est présenté pour son dernier mandat représentant HD 115. Il a vu le potentiel d’Aloupis dès la première rencontre.

«Je me suis dit: ‘C’est le gars qui va gagner. C’est le gars qui va succéder à Mike Bileca. Je le savais depuis le début et personne ne pouvait me persuader du contraire. Je suis donc avec Vance depuis le premier jour.

« Il est sans aucun doute, sinon le meilleur, l’un des meilleurs, dans le jeu maintenant », a ajouté Aloupis à propos de Miranda. «Pour lui, remporter le siège du Sénat par 12 points est énorme.»

L’éruption HD 115 était-elle un signe que le quartier passe du violet au rouge? Ou était-ce ponctuel grâce à un cycle qui a vu une participation républicaine record à Miami-Dade?

«C’est quelque part entre les deux», argumenta Miranda. Mais il a reconnu que lui et Aloupis pourraient avoir un autre combat difficile entre les mains en 2022.

«Je sais que 2020 a été définitivement une année unique.»

Pourtant, la victoire retentissante d’Aloupis est survenue alors que les groupes démocratiquement alignés jouaient un rôle important dans le district. Outre les millions de la majorité avancée, le Comité national de redécoupage démocratique (NDRC) – un PAC pro-démocrate présidé par l’ancien procureur général américain Eric Holder – également mettre de l’argent. Les groupes ont engagé 124 000 $ pour aider à gagner quatre concours de la Chambre disputés à travers l’État, y compris en HD 115.

La NDRC a échoué dans les quatre courses.

Erica Chanti de Rubin, Turnbull et associés, qui a travaillé avec les républicains du comté de Miami-Dade, a fait valoir que les démocrates n’étaient tout simplement pas préparés à rendre la région compétitive.

« Ils s’attendaient tous à ce qu’il y ait cette réaction anti-Trump », a déclaré Chanti. «Et puis avec l’argent, ils se sont sentis à l’aise et ils n’ont tout simplement pas fonctionné. Il faut travailler pour gagner ici. OuiVous devez diversifier votre soutien. »

Miranda était réticent à trop se gonfler après les résultats de mardi, qui parlent sans doute d’eux-mêmes. Mais il s’est attribué le mérite du travail que lui et son entreprise ont accompli.

«Je ne suis pas fan de jeter de la boue sur le mur, en espérant que ça colle. J’aime isoler les univers et les groupes de personnes et me concentrer vraiment sur le message », a déclaré Miranda.

«L’analogie que j’aime utiliser est que la classe de consultation monopolistique qui existe est l’industrie des taxis. Nous sommes Lyft. »





Source link

, , , , , , ,
Article Similaire
Latest Posts from AUDIKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *